Comment préparer au mieux son chien pour le canicross ?

comment pratiquer le canicross

Courir avec son chien reste un moment de plaisir partagé et de grande complicité. Mais avant de participer à un canitrail organisé ou même de synchroniser vos pas avec ceux de votre quadrupède préféré, le chemin peut être semé d’embûches…

Voici quelques conseils pour préparer au mieux votre chiot puis l’entraîner progressivement en fonction de son âge et de ses progrès.

Comment bien préparer son chiot

Le canicross, en tant qu’activité de plein air, convient à tous les chiens, à condition que leurs capacités physiques, leur bien-être et leur santé soient respectés. Le surpoids n’est pas compatible avec ce sport. Vous ne courrez pas avec la même cadence ni les mêmes distances selon le gabarit du chien. Vous ne pouvez pas commencer le canicross en tant que tel avec un chiot : la traction fragiliserait ses articulations.

Mieux vaut attendre la fin de sa croissance. En attendant, il est indispensable de préparer le terrain. La socialisation ainsi que l’apprentissage de la laisse vous permettront de rester concentrés sur la course, même si vous rencontrez d’autres chiens.

préparer son chien aux sports canins

Pour le préparer, faites-lui découvrir les joies de la promenade, sans l’épuiser. Apprenez-lui, petit à petit, les ordres de base, dans un contexte simple, pour un bon déroulement ultérieur du canitrail.

Comment démarrer l’activité

Sa première année écoulée, vous allez pouvoir lui faire découvrir cette nouvelle activité. Avant de vous lancer, procurez-vous un équipement spécial canicross pour éviter toute blessure d’un côté comme de l’autre.

Un harnais permet une traction sans pression sur les hanches et le dos de votre animal de compagnie. Attention, un collier autour du cou devient dangereux dans ce type d’activité.

La laisse doit être élastique pour amortir les à-coups. Un baudrier vous libère les mains, vous profitez du run sans faire subir vos mouvements de bras à votre compagnon. Cette ceinture évite aussi les problèmes de dos. Au début, le lien qui vous unit reste un élément déclencheur : spontanément, votre animal aura envie de courir avec vous et de se caler sur vos pas.

Cependant, l’effort à fournir pour vous tirer parce qu’il est plus rapide que vous peut constituer un frein à l’entraînement. Pour commencer, ne vous fixez pas d’objectifs. Entretenez son plaisir à s’élancer à vos côtés, puis laissez-le reprendre son rythme de promenade.

Comment travailler son endurance

Progressivement, votre ami canin va tenir plus longtemps. N’hésitez pas à l’encourager mais jamais au-delà de ses forces, sous peine de le stresser. Ce sport lui demande beaucoup d’énergie, il est donc important de lui laisser un temps de récupération entre les séances.

La présence d’autres canidés peut stimuler son envie joyeuse de foncer avec la meute. Pour entretenir sa fougue, veillez à privilégier un sol agréable à fouler et la fraîcheur ambiante.

Courir lorsqu’il fait 20°C nécessite des précautions : les chiens ne régulent pas leur température corporelle comme nous et risquent un coup de chaleur. Il existe des croquettes adaptées à une dépense intensive mais elles ne seront pas données juste avant l’effort.

Avec quelques précautions, du matériel adapté et une préparation personnalisée, vous profiterez pleinement de chaque sortie de canicross. Vous pourrez également concourir avec votre compagnon pour valoriser vos progrès. Peut-être aurez-vous ensuite envie de découvrir d’autres activités sportives ensemble comme le cani VVT ou la canirando ?

Une fois vos repères et vos ajustements mutuels pris, vous pouvez vous lancer dans n’importe quelle aventure ! Le respect de votre animal vous emmènera loin…

Posted by
Canicross Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *